8 mai 2020 : le Covid-19 ne doit pas avoir raison de notre devoir de mémoire !

En date du mercredi 22 avril 2020, Julien Leonardelli, conseiller régional d’Occitanie, a adressé une lettre à M. Cavagnac, Maire de Fronton, afin d’attirer l’attention de la municipalité sur la nécessité d’organiser une cérémonie commémorative le 8 mai 2020, dans des conditions exceptionnelles compte tenu de la crise sanitaire :

Monsieur le Maire,

Notre pays traverse une crise sanitaire à nulle autre pareille, de par son ampleur et sa dangerosité. L’épidémie de Covid-19 bouleverse la vie de chacun d’entre nous et nous contraint à agir différemment avec le souci désormais permanent de protéger sa vie et de préserver celle des autres.

Cependant, dans son allocution du 13 avril dernier, le Président de la République a évoqué un déconfinement progressif à partir du 11 mai prochain, selon l’évolution de la situation sanitaire. Par ailleurs, l’Élysée a récemment fait savoir que les commémorations du 8 mai pourront se tenir dans nos communes.

A l’approche de cette date, qui marquera cette année le 75ème anniversaire de la Victoire sur l’horreur du nazisme, je vous propose par la présente d’organiser dans des conditions certes exceptionnelles, une cérémonie commémorative au Monument aux morts de notre commune. Un format restreint est inévitable, mais peut malgré tout permettre aux élus de la République que nous sommes vous et moi, ainsi qu’aux représentants des anciens combattants, de procéder à un dépôt de gerbe sans public et en respectant strictement les mesures de distanciation physique et sociale qui s’imposent.

Ils ne sont plus là aujourd’hui, mais leur bravoure, leur courage et leur détermination à défendre le sol sacré de la Nation, sont gravés pour toujours dans notre mémoire nationale. Ce devoir de mémoire est non seulement impérieux, mais il nous rappelle également combien la liberté de la France est notre bien le plus précieux.

Le souvenir de ce passé doit aussi nous rappeler l’absolue nécessité d’exprimer notre appartenance à la communauté nationale, qui au-delà des difficultés, a toujours permis d’unir le peuple français pour le meilleur et face au pire.

Dans cet esprit d’unité, je vous propose de vous associer en tant que Maire à l’invitation que j’adresse à tous les Frontonnais, afin de leur demander pour ceux qui le souhaitent, de prendre part eux aussi à cette journée du 8 mai, en arborant notre drapeau tricolore à leur fenêtre

Ne doutant pas de votre attachement à cette date ô combien importante, je compte sur vous pour que le Covid-19 n’ait pas raison du devoir de mémoire, qui doit pouvoir s’exprimer à l’occasion du 8 mai 2020.

Veuillez recevoir, Monsieur le Maire, mes respectueuses salutations.

Julien LEONARDELLI,
Conseiller régional d’Occitanie